Débutée à l’hiver 2017, cette technique de collages est le fruit de séances d’improvisation où se mêlent le plaisir du geste calligraphique,  l’amour de la couleur,  et l’envie de retrouver quelque chose comme l’insouciance de l’enfance.